In Participer

Le goût des pesticides dans le vin

Mardi 6 février 2018 – 19h à l’Hôtel de l’Industrie

Les chef et scientifique Gilles-Eric SERALINI et Jérôme DOUZELET organisent une dégustation de vins au sein de l’Hôtel de l’Industrie. Leur but: démontrer que le goût du vin est affecté par les pesticides qui s’y trouvent.

Une première démonstration avait eu lieu à l’occasion de la Fête de la Gastronomie le 22 septembre 2017. Depuis, les deux spécialistes ont réalisé un ouvrage aussi concis qu’intéressant sur le sujet Le goût des pesticides dans le vin chez Actes Sud.

Compte-rendu de l’expérimentation 

Moment rare à l’Hôtel de l’Industrie :
Le jour où Marc Veyrat reçoit ses trois macarons Michelin, le grand chef choisit la dégustation de pesticides organisée par le Comité Brillat Savarin du Goût de la Société d’Encouragement, pour lancer un appel à tous les chefs à se fédérer.

Le gout, la bonne chère, dépendent avant tout du lien que les chefs entretiennent avec les bons producteurs. Ils doivent aussi rester vigilants, être attentifs aux scientifiques et lanceurs d’alerte tels que le Professeur Gilles-Eric Séralini et le chef Jérôme Douzelet.

Marc Veyrat réclame davantage de transparence sur la toxicité des ingrédients chimiques introduits dans la nourriture ; tout particulièrement sur les pesticides, qui changent le goût des vins en apportant des notes aromatiques identiques à celles de n’importe quel vin du monde.  Mais surtout dans le vin il n’existe aucune limite de pesticides autorisés et c’est pourquoi il est courant de trouver jusqu’à plus de 11 000 fois le taux autorisé dans l’eau.

Tout le secteur alimentaire dépend de cette confiance.
Une conscience est née ce soir.

Article à lire pour en savoir plus sur cette expérimentation => Article de Reporterre, 21 février 2018


Jérôme Douzelet, chef cuisinier responsable, est aussi un membre actif du Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique (Criigen). Avec Gilles-Eric Séralini, ils ont publié, ches Actes Sud, Poisons cachés ou Plaisirs cuisinés (2014, Prix Chapitre Nature 2015).

Gilles-Eric Séralini, professeur et chercheur à l’Université de Caen, spécialiste des OGM et des pesticides, a reçu le Prix International du Lanceur d’Alerte 2015 et le Prix Théo-Colborn 2016 pour la santé environnementale aux Etats-Unis.

Leave a Comment

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.