In News

Le collectif de l’Innovation

Le mercredi 4 avril 2018

8h30 – « Le rôle de la BEI dans le financement de l’entrepreneuriat »

8 h 30 – Audition d’Elodie de Récy, directrice de la BEI France sur le plan Juncker-2 et les possibilités de financement pour la France.

9 h 45 – Débat sur le partenariat avec la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale.  VOTE.

10h30 – Suivi de l‘activité 2018

10 h 45 – Première « ouverture » sur les élections européennes de 2019 – Pré-programme

 

Biographie d’Elodie de Récy

Note de présentation de l’Audition de la BEI : 

Plan Juncker-2 : Priorités et modes d’intervention de la BEI  

Le Plan Juncker a été lancé pour soutenir l’effort de modernisation de l’industrie européenne; avec 4 priorités : L’environnement, les infrastructures, l’innovation (notamment la digitalisation des entreprises) et les PME (principal domaine d’intervention)

La BEI est « le bras armé » de ce plan Juncker qui prévoyait 315 milliards d’investissements sur 2015-2018. La BEI intervient essentiellement sous forme de garantie avec un fort effet de levier et a pu ainsi lever 315 Mds € en Europe.

Le Parlement et le Conseil viennent de décider de prolonger le Plan Juncker jusqu’en 2020 pour porter le montant d’investissements à 500 Mds €.

En France, 35 milliards d’euros seront investis dans ce cadre dans quatre directions : L’innovation (notamment la digitalisation des entreprises) : 13,5 milliards + PME (principal domaine d’intervention) : 33,7 milliards + L’environnement (16,9 Mds €) + Les infrastructures (19,7 Mds €),

Le Groupe BEI apporte une solution de garantie aux banques qui hésitent à prêter + des financements directs aux PME les plus grosses ; les projets sont financés à hauteur de 50% au maximum, sur une période comprise en moyenne entre « 5 et 7 ans ».

Selon les observateurs (voir par exemple l’article de La Tribune du 22 janvier 2018)le plan Juncker de 2015 a été un succès et c’est pourquoi, la Commission a décidé de prolonger le « mécanisme » du plan à fort effet de levier qui a déjà permis de mobiliser plus de 300 Mds €. La France a été le plus gros bénéficiaire. L’ensemble est organisé par la BEI (Banque Européenne d’Investissement).

La « rallonge » du Plan Juncker peut aussi être l’occasion de développer de nouvelles formules d’utilisation. C’est pourquoi nous recevons Elodie de Recy, Directrice France de la BEI, le 4 avril à 8h30, au 4 place de St Germain des Prés à Paris 6°. – en partenariat avec la Société d’Encouragement de l’Industrie Nationale.

Pour participer, merci de vous inscrire en retournant cet e-mail ou en demandant à collectif.innovation2017@gmail.org

Leave a Comment

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>