In News,Participer,Petits dejeuner innovation

Les radiopharmaceutiques, des médicaments qui scintillent

Petit-Déjeuner de la Science et de l’Innovation #PDSI

Jeudi 21 mars 2019, de 9h à 10h30

Hôtel de l’Industrie
4, Place Saint Germain-des-Prés
75006 Paris

 

 

Avec Roberto Pasqualini, 

Expert en conseil dans le développement des radiopharmaceutiques

Peu connus du grand public et jusqu’à très récemment considérés peu rentables par l’industrie pharmaceutique classique, les radiopharmaceutiques doivent-ils être considérés uniquement comme des outils médicaux un peu exotiques ?
Les radiopharmaceutiques sont des médicaments qui comportent un radioisotope émettant soit des rayonnements gamma ou positoniques (usage diagnostique) soit des rayonnements bêta moins ou alpha (usage thérapeutique). Le radioisotope est le plus souvent lié à une molécule vectrice qui confère au radiopharmaceutique la spécificité biologique souhaitée.
Comme pour tout médicament, les radiopharmaceutiques doivent obtenir une autorisation de mise sur le marché et être fabriqués en accord avec les règles de bonnes pratiques de fabrication. Mais en tant que substances radioactives, leur manipulation n’est autorisée que dans des établissements agrées par les autorités de sûreté nucléaire.
La conférence rappellera brièvement les propriétés nucléaires des différents radioisotopes utilisés en médecine nucléaire et l’interaction de leur rayonnement avec la matière. Ensuite, après une rapide présentation des radiopharmaceutiques actuellement autorisés, elle décrira les étapes de recherche et de développement pharmaceutique ainsi que les essais toxicologiques de sécurité requis pour leur utilisation chez l’Homme, en en soulignant les coûts. La présentation se conclura en exposant les avancées les plus récentes qui permettent d’ouvrir sur des perspectives futures, notamment celles envisageant l’utilisation de ces produits dans une médecine personnalisée.

 


Bibliographie :

Roberto Pasqualini étudie la biochimie à l’université Paris XI d’Orsay puis à la faculté de chimie de Paris VI. Il y rédige une thèse sur une nouvelle méthode de préparation des radiopharmaceutiques technétiés. Il intègre le groupe pharmaceutique CIS Bio International où il sera responsable recherche et développement.
Depuis 2012 il exerce une activité d’expert et conseil dans le développement des radiopharmaceutiques. En parallèle, il devient consultant expert auprès de l’Agence internationale de l’énergie atomique pendant 10 ans et participe à de nombreuses missions à l’étranger. Il dispense également des cours jusqu’en 2011 dans plusieurs institutions, dont l’Institut national des sciences et techniques nucléaires à Saclay.
Il a rédigé plus de 60 articles dans les domaines de la chimie et de la médecine en rapport avec les radiopharmaceutiques, et participé à la rédaction de trois livres sur ces mêmes sujets.

 

 

 

Leave a Comment

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.