LES RENCONTRES DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2022

lun 29/08/2022 - 13:22
photo_événement

Les #RDD2022

« Entreprenons la France de 2030 ! »

2022, une année si particulière

Cette année, nous célébrons le 50e anniversaire de la première Conférence des Nations unies sur l'Environnement et l'adoption de la déclaration de Stockholm. Au Sommet de Stockholm+50, début juin, le Secrétaire général des Nations unies n'a pas manqué de clarté sur la situation : « nous devons accorder une vraie valeur à l'environnement et aller au-delà du produit intérieur brut comme mesure du bien-être et du progrès humain » a déclaré Antonio Guterrez. Alors qu'en 2022 l'appel à l'urgence pour un changement de paradigme économique et social est lancé, comment ne pas se rappeler que nous célébrons également le 30e anniversaire de la Terre de Rio ? Au Brésil, voici trente ans, sont nées les trois grandes conventions des Nations unies : sur les changements climatiques, sur la protection de la diversité biologique et contre la désertification. Et 20 ans plus tard, voici dix ans, Rio accueillait à nouveau le Sommet de la Terre, et de nombreux acteurs de la société civile qui ont préfiguré les Objectifs de Développement Durable des Nations unies.

2030, si loin, si proche

Adoptés en 2015 par l'Assemblée générale des Nations unies, les ODD forment ensemble l'Agenda 2030. C'est une grammaire commune à tous les acteurs de la société civile : entreprises, collectivités locales ou associations peuvent autant s'y référer que les acteurs diplomatiques. C'est un langage courant pour penser la transition et faire le lien entre les piliers économiques, sociaux, environnementaux et politiques du développement durable. C'est un référentiel utile pour « penser le monde d'après », comme certains l'espéraient au début de la pandémie. C'est aussi et surtout un système de mesure qui nous permet d'évaluer, à l'échelle mondiale, le progrès. Or, les 25 premières semaines de la pandémie ont représenté une régression équivalente à 25 ans de progrès dans la réalisation de l'Agenda 2030. Les ODD ont fixé un cap clair d'ici à la fin de la décennie. L'urgence se joue sur huit ans. Dans chacun de nos territoires, de nos entreprises, de nos foyers.

Une méthode nouvelle

Le GIEC - comme de très nombreux acteurs - s'est référé aux Objectifs de Développement Durable pour nous aider à conceptualiser ce que peut être une transition réussie. Son sixième rapport d'évaluation, paru cette année, nous intime à atteindre un pic d'émission de gaz à effet de serre d'ici 2025. Il nous invite également à employer l'Agenda 2030 de l'ONU comme une boussole. En effet, les ODD aident à comprendre comment entreprendre la transition. Comment réaliser une planification écologique réussie, qui ne laisse personne de côté. Comment mobiliser tous les leviers d'innovation pour atteindre nos objectifs avec un véritable souci de l'impact. Comment mettre le modèle de l'économie circulaire au cœur de cette révolution tranquille. Comment traiter ces sujets à l'heure de la révolution numérique, adjuvante et parfois adversaire de la transition écologique et sociale. Comment repenser nos modèles de prospérité sans tomber dans les oppositions immédiates entre la croissance et la décroissance. Comment accélérer, filière par filière, l'évolution de notre économie vers la sobriété. Comment territorialiser cette transition qui doit prendre racine au plus proche de nous. Comment articuler nos efforts à l'échelle européenne et faire de l'Europe le moteur mondial de cette transition écologique alors que la guerre fait rage en Ukraine.

Les conditions d'une paix durable pour les générations futures

Pour la troisième année consécutive, l'Institut Open Diplomacy vous donne rendez-vous pour débattre ensemble de ces sujets. Les Rencontres du Développement Durable 2022 approfondiront les échanges que nous avons menés depuis leur création en 2020 sous le haut patronage du président de la République à l'occasion du 5e anniversaire des ODD. La première édition, « Dessinons ensemble la voie d'une transition juste ! », a mis la question de la justice sociale au centre de nos réflexions ouvertes au plus grand nombre. La deuxième édition, « Faisons 2030 dès 2022 ! », insistait sur l'urgence de ces transformations et nourrissait les réflexions de la Conférence sur l'Avenir de l'Europe. À l'issue de la présidence française de l'Union européenne, et alors que les bombes tombent à quelques milliers de kilomètres seulement, les Rencontres du Développement Durable ne perdront ni ce fil européen, ni ce sentiment d'urgence, ni ce désir de justice. Débutant à Paris le 16 septembre, les RDD traverseront le pays avec le souci, à chaque étape, de préparer les conclusions qui se tiendront à Berlin le 9 décembre pour imaginer l'Europe de 2030 : souveraine pour protéger chacun face aux risques (notamment énergétiques), juste, ayant réussi le défi de la neutralité carbone, et puissante pour entrainer le monde vers ces objectifs. Et puisque l'invasion russe de l'Ukraine provoque (entre autres faits terribles) une famine mondiale inédite qui vient aggraver la situation sociale mondiale causée par la pandémie, nous poursuivrons l'exploration de la dimension géopolitique des défis de la transition. Cela mobilise toute l'énergie de l'Institut destiné à étudier, avec vous, les conditions d'une paix durable pour les générations futures. Cette paix durable est évidemment géopolitique, entre les Nations, mais elle est aussi sociale, au sein de notre pays.

Un anniversaire pour nous rappeler que le temps presse

La collaboration étroite établie depuis trois ans par l'Institut Open Diplomacy avec les deux ministères chargés de l'Agenda 2030 au nom de la France, le Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des Territoires pour les affaires intérieures et le Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères pour la dimension internationale, donnera une saveur particulière aux Rencontres du Développement Durable 2022. Je me réjouis de vous annoncer que les débats que nous mèneront ensemble, par-delà les frontières partisanes, par-delà les silos sectoriels, par-delà les limites disciplinaires, permettront officiellement de célébrer l'adoption, par la France, de l'Agenda 2030 des Nations unies. Ce choix fait par le gouvernement pour les RDD 2022 consacre le travail réalisé par l'Institut pour offrir, à travers tout le territoire, un moment de réflexion ouvert à toutes et à tous pour catalyser cet effort collectif : entreprendre la France de 2030. Je me réjouis que cette initiative, issue de la société civile, rencontre l'ambition renouvelée de la France pour atteindre les Objectifs de Développement Durable des Nations unies et que nous puissions, à nouveau, nous rencontrer autour des nombreux partenaires qui se sont associés à l'Institut Open Diplomacy pour permettre à chacune et chacun de s'emparer de la transition. Au plaisir de vous retrouver au cours de l'une des huit étapes de ces #RDD2022 !

photo_partenaires