La Société d’Encouragement

La Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale est une association fondée en 1801 par les trois consuls, Bonaparte, Cambacérès et Lebrun. Reconnue d’utilité publique dès 1824, elle vise à stimuler le développement industriel de la France, à favoriser l’innovation technologique et à valoriser l’entreprenariat. Elle a apporté une contribution directe au développement économique de la France au

L’histoire

La création La Société d’Encouragement a repris l’héritage de l’Encyclopédie et des sociétés d’émulation apparues en nombre au temps des Lumières. La première Société d’Encouragement pour les manufactures créée en 1731 à Dublin : la  « Dublin Society for Improving Husbandry, Manufacturers and other Usefull Arts », a rapidement démontré son efficacité dans ce pays en ruine et

Les missions

Suite aux travaux de l’Encyclopédie, la Société s’est donné pour but, dans la droite ligne des Lumières, de favoriser le progrès de l’économie nationale par l’encouragement à l’innovation technique et la promotion des “arts utiles”. Le discours fondateur de la Société d’Encouragement, prononcé par de Gérando le 2 novembre 1801 définit les raisons de la

La gouvernance

Le Bureau Président Olivier MOUSSON Vice-Présidents: Jean-Pierre CORDIER Gilles-Henri GARAULT Alain JUILLET Evelyne SEVIN Michel VIAL Secrétaire général: Bertrand-Pierre GALEY Trésorier: Paul BLIEK Les Comités La société est organisée autour de huit Comités statutaires composés de sociétaires, qui se réunissent selon leurs domaines de compétence, à dates régulières. Les Comités  sont composés d’environ douze membres, dirigeants