évènement

visuel

Intervenants

André Fougeroux
André Fougeroux est membre de l’Académie d’Agriculture de France. Ingénieur Agro Sup Dijon, option Agronomie. Il a une carrière très complète passant par le secteur public, puis le développement agricole et les entreprises privées : l’INRA Antibes (nématologie), puis l’institut Hassan II à Rabat (phytopathologie), le service de la protection des végétaux puis l’ACTA à Paris. Un cursus très riche au sein des industries de la protection des cultures (Ciba-Geigy, puis Novartis, Syngenta Europe et France) avec des responsabilités variées en matière de développement des produits, de prévention des risques dans les domaines de la biodiversité et des bonnes pratiques agricoles. Il déploie une grande activité avec le monde associatif : Végéphyl, Farre, fédérations de chasseurs, syndicats apicoles. Plusieurs ouvrages collectifs figurent à son actif ainsi que de nombreuses publications.
Arnaud Montebourg
Ancien Ministre, entrepreneur et co-fondateur de la marque de miel de repeuplement Bleu Blanc Ruche
visuel

Hommes et abeilles : une cohabitation nécessaire et exigeante

Le jeudi 19 déc. 2019 à 09:00
Cycle Petit-déjeuner Science et Innovation 
  • Type
    Petit déjeuner
  • Lieu
    4 Place Saint-Germain des Prés
  • Organisateur La Société d’Encouragement de l’industrie nationale
  • Thème
    Sciences et innovation
  • Entrée
    Entrée gratuite sur inscription

PETIT DÉJEUNER DE LA SCIENCE ET DE L'INNOVATION

Avec Arnaud Montebourg, ancien Ministre, entrepreneur et co-fondateur de la marque de miel de repeuplement Bleu Blanc Ruche 

André Fougeroux, membre de l'Académie d'Agriculture de France

 - POUR VOUS INSCRIRE - 

Depuis plusieurs années, l’Europe fait face à une dégradation préoccupante de la santé des abeilles domestiques. Pour autant l’abeille domestique n’est pas en voie d’extinction, loin s’en faut. Le consensus scientifique veut que cette dégradation soit due à une conjonction de facteurs, parmi lesquels figurent le varroa, des virus, des pathogènes, une raréfaction des ressources alimentaires des abeilles et une modification des pratiques apicoles et agricoles. Tout ceci dans le cadre d’une concurrence internationale forte sur le marché du miel dominé par la Chine. Autant de causes qui contribuent à un malaise apicole très médiatisé.

Partager