évènement

Vinci

Intervenants

Alain Juillet, Président de la nouvelle Académie de l'Intelligence Economique

Biographie d'Alain Juillet :

Diplômé de l’Université de Stanford, Californie (1988), de l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale (promotion (diplôme) 1987-1988) et de l’Institut des Hautes Études de Sécurité Intérieure (Promotion 1990).

De 1985 à 2001, il a exercé des fonctions dirigeantes au sein de grands groupes multinationaux.

Parallèlement à sa carrière professionnelle, il demeure affecté dans la réserve opérationnelle jusqu’en 2004. En 2002, il se voit confier la direction du Renseignement au sein de la DGSE dont il a aussi la charge d’assurer la réorganisation. Cette mission s’achève en 2003, avant que ne lui soit confiée la mise en place de l’intelligence économique au sein du SGDN (Secrétariat général de la défense nationale). Il occupe alors la fonction de Haut responsable chargé de l'intelligence économique (HRIE) auprès du premier Ministre jusqu’en 2009 ; date à laquelle il intègre le cabinet d’avocats international Orrick, Rambaud, Martel en qualité de conseiller senior.

Depuis 2011, il est président du CDSE (Club des Directeurs de Sécurité des Entreprises) et de la revue Sécurité & Stratégie à la documentation française (www.cdse.fr). Il est depuis 2016 président de l'Académie de l'intelligence économique.

En 2017, il crée l'Association de lutte contre le commerce illicite afin sensibiliser l’État et d'alerter et d'informer les entreprises sur ce phénomène.

Alain Juillet est actuellement membre du conseil scientifique de l’Institut des Hautes Études pour la Science et la Technologie (IHEST) depuis 2008, membre du Conseil économique de défense depuis 2005, président du Club ariège investissement depuis 2010 et président d’honneur d’Amadeus-Dirigeants depuis 2002. Il est par ailleurs administrateur ou membre du Conseil de Surveillance de plusieurs sociétés françaises.

A Juillet
Philippe Clerc, Vice-Président de l'Académie de l'Intelligence Economique
Actuellement conseiller expert en prospective internationale à CCI France (2019) et présidant de l’Association internationale francophone d’intelligence économique (www.AIFIE.fr). Il est vice-président de l’Académie de l’intelligence économique. Il est membre du conseil d’administration du Groupement français de l’industrie de l’information et du Conseil scientifique du CSFRS et de la communauté Géostratégia. Il donne des conférences à l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale (IHEDN), à l’Institut National des Hautes Etudes en Sécurité et Justice (INHESJ), à l’Ecole nationale de la Magistrature, à l’Ena (Cycles internationaux CISAP), ainsi qu’à l’Ecole de guerre économique. Il anime le séminaire « Géostratégie » du Mastère « Strategy and Influence » de SKEMA Business School et enseigne à l’Université de Corse, Pascal Paoli au sein du Diplôme Universitaire « Intelligence économique et développement local » qu’il a contribué à fonder avec Henri Dou et Alain Juillet. Il est membre du comité de rédaction de la revue Préventique. Il est co-auteur avec le professeur Henri Dou et Alain Juillet de « L’intelligence économique du futur » chez ISTE Wiley, Londres (2 vol. français et anglais). Ancien élève du Collège d’Europe (Brûges) et de l’université de Paris-Dauphine, il a été chargé de mission au Commissariat général du Plan (1992-1995), chef de la mission Compétitivité et sécurité économique au Secrétariat général de la défense nationale (1995-1997), directeur de l’intelligence économique, de l’innovation et des TIC à l’Assemblée des chambre française de commerce et d’industrie (1997-2012).
P Clerc

Partenaires

Innovation disruptive et intelligence prospective

Le mercredi 9 oct. 2019 à 09:00
Cycle MERCREDI DES POLITIQUES INNOVATION
  • Type
    Mercredi de l'innovation
  • Lieu
    Hôtel de l'Industrie, 4 place Saint-Germain-des-Prés, 75006 Paris
  • Organisateur La Société d’Encouragement de l’industrie nationale
  • Thème
    Intelligence artificielle
  • Entrée
    entrée gratuite
  • Retransmission

La puissante lame de fond de la « transition généralisée » (écologique, numérique, énergétique, démographique, industrielle et de service) s’inscrit dans un vaste mouvement d’innovations disruptives : modes de production, chaînes de valeurs mondiales, organisations industrielles et modes de vie et de consommation s’en trouvent bouleversés.

Au centre, un nouveau paradigme technologique fondé sur l’interconnexion des objets et des hommes et l'explosion des datas disponibles pour approfondir la connaissance (Neuro-sciences et IA)... Les ruptures y sont simultanées et systémiques comme autant de crises et d’occasions qui rendent nos horizons illisibles et nos prévisions précaires.

Cette réalité inédite nous impose de repenser, voire de réinventer nos intelligences de situation.

La démarche d’intelligence économique doit dès à présent intégrer des capacités d’intelligence augmentées - augmentée par les machines, augmentée par son intégration dans des stratégies prospectives revisitées. Quelle intelligence pour l’action mobiliser afin de prévenir, anticiper les ruptures et sécuriser les dynamiques d’innovation ? Quelles compétences et quelles organisations imaginer pour une prospective technologique et sociétale adaptée à l’univers des « mutations foudroyantes » ? Faut-il faire confiance à l’intelligence prédictive des machines ?

Partager