évènement

Tableau de Jean Trousselle

Intervenants

Jean Trousselle
Jean Jité-Trousselle est né à Compiègne en France le 18 04 38.
1959 vit à Paris et épouse Anne de Castelnuovo-Bilas.
1973 la Passion selon Luc entre au musée du Vatican. (médaille du
pontificat de Paul VI)
1978 1èrerencontre avec les philologues Jean Bollack et Heinz Wismann.
1979 1èrerencontre avec René THOM mathématicien, Théoricien des
catastrophes venu assisté avec d’autres mathématiciens et physiciens à
une conférence que j’ai faite sur Héraclite à Paris.
1984 1èrerencontre avec Odysseus Elytis prix Nobel à Athènes.
1987 Commande de l’état français pour le bicentenaire de Freetown.
1987 Exposition de 3 mois au musée Calvet d’Avignon avec la
participation des musées du Louvre, du musée Rodin, du Metropolitan
muséum et du prix Nobel O. Elytis.
1987 Exposition de 2 mois au musée d’art contemporain d’Issoudun avec
la participation des musées de l’homme, des arts africains et
océaniens, d’Angoulême et de la Rochelle
1989 Commande de l’état français pour le centenaire de Bangui.
1992 Grand prix spécial du jury de la 1ère Biennale internationale de Dakar.
2018 1èreœuvre proposant 6 dimensions mesurables dont 4 géométriques.
De 1973 à 2002, 46 tableaux acquis par 11 musées dont 5 hors de France.
10 publications.
26 conférences. (universités, musées et collège philosophique.)
2 court métrages sur son œuvre 26 et 28 minutes INA et CNC.

L'hyperimage

Le jeudi 9 sep. 2021 à 18:00
Art et innovation
  • Type
    Conférence
  • Lieu
    4 place Saint Germain-des-Prés 75006 Paris
  • Organisateur Société d'Encouragement pour l'industrie nationale
  • Thème
    Savoir-faire d'excellence
  • Entrée
    Entrée gratuite sur inscription

Conférence de Jean Trousselle
peintre et géomètre

entrée gratuite sur inscription

Pass sanitaire et masque obligatoires

INSCRIPTION

Il s’agit de voir les choses plus exactement, plus intimement. En effet, notre système visuel ne nous permet pas de voir les choses telles qu’elles sont. Ce qui est à la droite d’un objet vu se trouve restitué sur notre cortex à notre gauche. Il fallait corriger ce mal voir et pouvoir superposer 2 volumes identiques, l’objet vu et sa restitution.

La géométrie euclidienne ne le permet pas. « C’est impossible de voir dans 4 dimensions » disaient mes contradicteurs, pourtant la solution est de passer dans une 4ème dimension géométrique. C'est-à-dire de voir dans une 4ème géométrique. Laquelle ?  … Puis vint une 5ème, et une 6ème la durée.

C’est un bouleversement. Le regard est devenu plus exact. Le Beau tend vers l’exact, même si nous savons qu’il est éphémère. L’image proposant plus de 3 dimensions, c’est un nouveau matin.

A l'occasion de la conférence il ya une exposition des oeuvres de Jean Trousselle

Partager